Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Extinction de l’éclairage public de minuit à 5h dès le 1er novembre

Extinction de l’éclairage public de minuit à 5h dès le 1er novembre

L'éclairage public sera coupé chaque nuit, de minuit à 5h, sur l'entité de Braine-le-Comte, du 1er novembre 2022 au 31 mars 2023.

 

Dans le contexte de crise énergétique actuel, l’ensemble des pouvoirs publics est amené à prendre des décisions pour participer à l’effort collectif de réduction des consommations.

Etant donné qu’il s’agit d’un des principaux postes de consommation d’électricité pour la Ville, agir sur le fonctionnement de l’éclairage public permettra de réaliser rapidement des économies énergétiques et de limiter l’impact de la crise énergétique sur les finances communales.

C’est pourquoi, en collaboration avec ORES, l’éclairage public de notre entité sera éteint entre minuit et 5h du matin, du 1er novembre 2022 au 31 mars 2023.

Cette extinction ne concernera que les voiries communales ; les axes structurants que sont les routes régionales (N6, N55, N57, N280, N532, N533, N534) resteront quant à eux éclairés (pour celles-ci, voir plus bas).

Cette mesure sera suspendue durant les nuits des réveillons. L'éclairage public restera donc allumé la nuit du 24 au 25 décembre et celle du 31 décembre au 1er janvier.

Les illuminations de Noël, peu énergivores car étant déjà issues de la technologie LED à Braine-le-Comte, seront maintenues mais soumises aux mêmes horaires d’extinction.

UNE ÉCONOMIE DE PRÈS DE 256.000 KWH EN 4 MOIS !

Selon les chiffres avancés par ORES, ces adaptations permettront une économie de près de 256.000 kWh, soit, au tarif actuel, d’un montant de 134.000 €. Cette solution rapide à mettre en œuvre va donc permettre de répondre concrètement, au niveau local, à la crise énergétique que nous connaissons actuellement.

La Région quant à elle a annoncé qu'à partir du 15 décembre l'éclairage LED des routes nationales de Wallonie verra son intensité réduite à 30% de 22h à 5h (lire le communiqué de presse de la Sofico - lien externe). Là aussi, la mesure sera réévaluée fin mars 2023.

Parallèlement, la Ville de Braine-le-Comte poursuit la mise en place de son Plan Energie afin de réaliser des économies sur le long terme.

Ce plan combinera :

  • Des travaux d’optimisation énergétique dans les bâtiments communaux et sur l’espace public :
    • Poursuite du remplacement des luminaires vieillissants par du LED ;
    • Poursuite du remplacement de vannes thermostatiques défectueuses ;
    • Placement de panneaux photovoltaïques sur les toits de l’Hôtel de Ville et de l’école communale d’Hennuyères ;
    • Installation de minuteries connectées pour les radiateurs électriques…
  • Une campagne de sensibilisation accrue pour renforcer les petits gestes de sobriété énergétique dans la pratique quotidienne des agents.

ECLAIRAGE PUBLIC : ET APRÈS LE 31 MARS ?

En 2019, ORES a en effet entamé un plan de conversion au LED des 460.000 points lumineux dont elle assure l’entretien et l’exploitation, qui entrainera à terme une diminution de 70% de la consommation d’électricité dédiée.

Dans le futur, ORES souhaite poursuivre avec ses communes associées une réflexion sur le besoin d’éclairer là où il le faut, comme il faut, quand il le faut et au meilleur coût.

Plusieurs pistes sont d’ores et déjà évoquées : adapter les régimes horaires classiques et/ou maintenir dans le temps les mesures de sobriété actuelles, identifier les éventuels excès d’éclairage pour mieux protéger la biodiversité (la faune mais aussi la flore peuvent être perturbées par les nuisances lumineuses), ou encore analyser les perspectives offertes par les nouvelles technologies de télégestion en termes de suivi des consommations et de gradation de la lumière selon les plages horaires et le calendrier.

Actions sur le document
Visuel