Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Le Kiosque

Découvrez l'histoire du Kiosque situé sur la Grand Place de Braine-le-Comte.

Sur la Grand Place, le kiosque est également classé. C'est le 17 mai 1879 que le Conseil Communal de l'époque marqua son accord pour la construction de cet édifice sur la Grand Place.
L'année suivante en 1880, un montant de 3.000 francs fut inscrit au budget pour la construction d'un kiosque fixe.

Les plans et devis en seront dressés par l'architecte Edmond Legraive.

Le 24 septembre 1881, Prosper et François Gillis, mécaniciens à Braine-le-Comte, sont déclarés adjudicataires.

Le bâtiment qu'ils construiront repose sur un socle de pierre bleue. Les rambardes, colonnes et décors sont en fonte coulée et le toit en bois recouvert d'ardoises claires.

De tous temps, le kiosque eut ses détracteurs.

Le "journal de Braine-le-Comte", aujourd'hui disparu, consacra son numéro du 4 septembre 1883 au "Festival d'harmonies, fanfares et chants d'ensemble" qui devait avoir lieu ce jour-là à Braine-le-Comte pour inaugurer le kiosque de la Grand Place.

Dans les années 70, certains voulaient le détruire mais des amoureux des vieillies choses s'y opposèrent et il fut finalement restauré.

Le 21 novembre 1983, le kiosque centenaire fut classé comme monument.

A cette occasion, une exposition intitulée "un siècle d'histoire autour d'un kiosque à musique" fut organisée à l'étage de l'ancien hôtel de ville. Celle-ci retraçait la vie de la Grand Place à travers des photos, médailles, drapeaux, affiches, documents et objets divers.

Actuellement, il est régulièrement mis en valeur lors de festivités locales (carnaval, Tournoi du Tilburck, Marché de Noël…) où il est le théâtre des prestations musicales et artistiques.
 

Actions sur le document